hero image
Horaire
Horaires d'ouverture Ouverture : 10h - 20h
Location
Adresse24, rue de Sèvres, 75007 Paris

Rencontre : Mon Colonel & Spit

Portrait | 29 Août 2020

DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION « IL ÉTAIT UNE FOIS LA BELGIQUE », DÉCOUVREZ LE PORTRAIT EXCLUSIF DU DUO D'ARTISTES LIÉGEOIS, MON COLONEL & SPIT

Dans le cadre de l'expostion « Il était une fois La Belgique », en magasin jusqu'au 18 octobre, le duo d'artistes liégois Eric Bassleer et Thomas Stiernon, alias Mon Colonel & Spit, est mis à l'honneur. Ils présentent au rez-de-chaussée des œuvres déjantées sur le thème de la Belgique, avec pour seul mot d'ordre, l'humour !


Entre une carte de la Belgique réinterprétée de manière humoristique et des sculptures d'icônes belges décalées, ce duo n'a pas fini de vous étonner (et de vous faire rire).


Portrait Mon Colonel & Spit (© atelier Pierre Culot)

Pouvez-vous vous présenter ?


Nous sommes un duo artistique composé de Mon Colonel (Eric Bassleer) et Spit (Thomas Stiernon), deux anciens membres du crew de graffiti « the Ers ». Nous nous sommes associés au moment du split du groupe en 2007. Nous évoluons exclusivement ensemble depuis cette période.


Pourquoi travaillez-vous en binôme ? Qu'est-ce que cela apporte à la création ?


Pour avoir un avis constant sur notre travail personnel et avoir l'humilité de se retrancher derrière l'avis de l’autre. Cela permet aussi de produire plus grand, plus vite, plus fort.

Comment décririez-vous votre univers ? Quelles sont vos influences artistiques ?


Bordélique, bien rangé et un peu dérangé, voire dérangeant. Le tout saupoudré d'un humour faussement naïf. Un truc que soit tu aimes, genre tu adores, soit tu détestes...


Parlez-nous un peu de votre travail. Quelles sont les œuvres que vous produisez ?


Nous travaillons sur des dessins à 4 mains depuis toujours déclinés sous formes d’aquarelles, de peintures ou encore de céramiques décorées. Nous réalisons aussi des artefacts et des ensembles de petites sculptures en céramiques. Nous nous intéressons à la céramique depuis 2015. Le tout est rassemblé dans une installation qui renvoie à « un thème », comme ici la Belgique, ou à un état d'esprit, comme dans les expositions que nous proposons en galerie.

Vous êtes exposés au Bon Marché dans le cadre de l'exposition « Il était une fois La Belgique », quelle est l'oeuvre présente en magasin ? Pourquoi avoir choisi un angle humoristique ?


Il y a d'abord cette grande carte, où l'on s'est promené à l'atelier en Belgique, à travers nos souvenirs, à travers Google ou encore au milieu de nos anciennes encyclopédies et livres scolaires des années 80. Bref un joyeux bordel à la belge.


Il y aussi des vases et des artefacts en céramique qui mettent un focus sur certains éléments de la carte. Entre le didactisme, les souvenirs, les cauchemars et les expressions en langue française de Belgique.

Qu'est-ce que vous préférez en Belgique ?


L’autodérision, et cette impression d'avoir traversé les États-Unis, dès que l'on fait plus de 50 kms en voiture.


Est-ce qu'il y a un endroit en Belgique où vous aimez vous retrouver et qui vous inspire particulièrement dans votre création?


La côte Belge en Hiver, quand les stations ressemblent à des villages fantômes.
Sinon notre ville natale, Liège, nous nourrit au quotidien.


Et pour finir sur une note gourmande quel est le plat belge que vous adorez préparer ?


Les boulets Sauce Lapin avec des frites à la graisse de bœuf et la mayonnaise faite maison.

L’angle humoristique a toujours fait partie de notre travail, mais ici, avec la Belgique comme sujet, cela devient une évidence.