hero image
Horaire
Horaires d'ouverture Ouverture : 10:00 - 20:45
Le lundi 16, le mardi 17, le mercredi 18, le vendredi 20 et le samedi 21 décembre : ouverture exceptionnelle jusque 20h45
Location
Adresse24, rue de Sèvres, 75007 Paris
Le lundi 16, le mardi 17, le mercredi 18, le vendredi 20 et le samedi 21 décembre : ouverture exceptionnelle jusque 20h45

Rencontre : L'Officine Universelle Buly

Portrait | 26 Novembre

RENCONTRE AVEC VICTOIRE DE TAILLAC : CO-FONDATRICE DE LA MARQUE DE COSMÉTIQUES L'OFFICINE UNIVERSELLE BULY

Victoire de Taillac et Ramdane Touhami ont fait renaître la marque de cosmétiques Officine Universelle Buly dans le respect d’un certain art de vivre à la française. Entre tradition et innovation : la Maison propose des produits naturels dans des flacons au packaging délicatement rétro. Dans leurs boutiques présentes dans le monde entier, aux allures d’apothicaire, Officine Universelle Buly propose plus de 800 références qui permettent de prendre soin de soi.


L’Officine Universelle Buly s’expose au Bon Marché dans un écrin unique. Parfum à l’eau, huile réparatrice, savon superfin, pommade : découvrez l’offre audacieuse de l’Officine Universelle Buly et dénichez le cadeau de noël idéal, à personnaliser selon vos envies.


Rituels, découvertes et passions : Victoire de Taillac nous raconte l’histoire de sa marque et dévoile sa vision de la parfumerie moderne.


L'OFFICINE UNIVERSELLE BULY AU MUSÉE DU LOUVRE
Jusqu'au 24 décembre, L'Officine Universelle Buly et le Musée du Louvre invitent les grands « nez » français issus d’illustres maisons de parfums à concevoir une collection exceptionnelle. Tous relèvent un passionnant défi : imaginer et créer, pour la première fois dans l’histoire de la parfumerie française, l’odeur d’un chef-d’oeuvre universel de la peinture et de la sculpture pour lui donner vie par le parfum.


Cette gamme originale et inédite est présentée en exclusivité au 2e étage du Bon Marché.

Pouvez-vous raconter l’histoire de l’Officine Universelle Buly ?


Nous avons repris la marque Buly avec mon mari Ramdane il y a maintenant 7 ans. La marque s’appelle Buly en hommage à son fondateur Jean-Vincent Buly qui était un célèbre parfumeur du 19ème siècle et qui a notamment inspiré le roman de Balzac « César Birotteau ».


L’offre Buly s'inspire du catalogue de l’époque, avec des parfums, des huiles, des crèmes mais aussi des objets plus insolites comme des brosses à dents.
Notre projet de départ était donc de redonner ses lettres de noblesse à une marque avec un héritage fort et qui incarne un certain raffinement à la française. Nous avons travaillé autour de ce cadre créatif pour imaginer des produits de qualité, qui n’utilisent pas de composantes agressives pour la peau, comme l’alcool, mais qui restent tout de même très efficaces, innovants et selon nous amusants. Les produits ont gardé leurs noms d’origine pour garantir de l’authenticité à notre clientèle et pour leur raconter une vraie histoire à travers les siècles. Nous aimons dire que Buly c’est « un pied dans le passé, un pied dans le futur ».

Qu’est-ce qui vous a attiré dans l’univers de la Beauté ?


Nous aimons tous les deux la Beauté pour des raisons différentes. Personnellement, ce qui m’a intéressé dans ce secteur est sa dimension « universelle » et très intime. Au même titre que dormir, manger, respirer : prendre soin de soi fait partie de notre quotidien. Chaque personne développe ensuite un rapport très personnel à la Beauté avec des rituels, des habitudes qui lui sont propres.
Pour Ramdane, c’est davantage le côté très créatif de cet univers qui lui a plu. Il avait envie de créer des produits dans le respect d’une certaine tradition mais avec un regard neuf.


Pouvez-vous nous décrire votre offre produits ?


Il y a environ 820 références disponibles qui permettent de prendre soin de soi. Chez Buly on trouve des parfums, des huiles naturelles, des crèmes parfumées pour le corps, des savons, des brosses à cheveux, des brosses à dents, des bains de bouche, des baumes à lèvres et même des « pommades »… En somme tout ce qu’il faut pour faire sa toilette et sentir bon. Tous nos produits sont fabriqués à partir d’ingrédients naturels mixés à des techniques cosmétiques innovantes.


On trouve aussi des objets pour diffuser une atmosphère agréable dans la maison comme des bougies, des allumettes parfumées ou des diffuseurs de parfum comme « L’Alabastre ». L’Alabastre est un mode révolutionnaire de diffusion d’odeur sans chaleur, sans vapeur, au grand pouvoir parfumant. Composé d’une boîte de porcelaine, d’un morceau sobrement taillé d’une pierre sédimentaire exceptionnellement poreuse et d’un flacon d’huile très parfumée, l’alabastre parfume à merveille toutes les pièces.

Buly c’est un pas dans le passé, un pas dans le futur.

Vous mettez en avant un savoir-faire et un art de vivre à la française. Quel est pour vous la définition de cet art de vivre ?


Le savoir-vivre « à la française » est une exigence de qualité qui se manifeste chez Buly dans notre capacité à apporter un service ultra-personnalisé à notre clientèle, dans un cadre unique. Chez Buly on s’adapte totalement aux besoins des clients pour leur apporter les meilleurs conseils et leur proposer les produits les plus adaptés à leurs besoins. Un magasin Buly c’est un peu un espace où le temps s’arrête, où l’on se reconnecte avec ses sens.


Est-ce en hommage à cet héritage que vous avez choisi des packagings rétro pour vos produits ?


Le design de nos références est un hommage aux origines de la marque et à l’esthétique d’une époque, qui ne sont pas forcément liées directement au domaine de la Beauté. Je pense par exemple à la technique de la calligraphie qui était très utilisée au 19ème siècle et qu’on a repris.

Vous dites sur vos parfums qu’ils ne « doivent ni précéder, ni suivre celui qui le porte ». Qu’est-ce que cela signifie ?


Notre relation au parfum a beaucoup évolué ces dernières années. Nous vivons en effet dans un monde qui est très parfumé. Il existe une certaine cacophonie des odeurs qui n’existait pas du tout avant. Dans la rue, un magasin, un restaurant, un café, : les odeurs sont omni-présentes et se mélangent parfois jusqu’à diminuer notre sensibilité aux nuances de parfums.
Avec Buly, nous avions envie que le parfum redevienne quelque chose d’intime et qu’il ne soit ni trop discret, ni surtout trop fort. Il n’y a rien de pire que de sentir un parfum trop puissant sur quelqu’un, cela a presque un aspect agressif. Les parfums Buly parfument agréablement la peau ou les cheveux, sans que cela embaume forcément toute la pièce.


Que représente le parfum à notre époque ?


Pour moi le parfum est la touche de beauté finale. C’est également un élément de style au même titre que la coiffure, les bijoux ou les vêtements. Le parfum en dit beaucoup plus sur nous que ce que l’on croit. C’est à la fois une façon de s’exprimer et de s’affirmer.

Il n’est rien de plus simple, de plus agréable, de plus évident, de plus efficace, que de prendre soin de soi au naturel.

Vous avez aujourd’hui des boutiques dans le monde entier. Comment concevez-vous l’architecture et le design de chacune ?


Il faut savoir que nous avons des boutiques dans le monde entier. Nos boutiques à Paris, Tokyo, Kyoto, Osaka, Hong Kong, San Francisco, Séoul ou Taipei sont toutes différentes. Nous désirons que chaque boutique incarne la ville dans laquelle elle se trouve et nous choisissons les particularités architecturales des boutiques selon ce critère.
La boutique de Tokyo par exemple est divisée en deux parties bien distinctes : d'un côté, une décoration XIXe siècle – installée par des artisans français, avec des armoires en bois précieux, accueillant des centaines de bouteilles d'apothicaire, en référence à l’héritage classique français. De l'autre côté, les artisans japonais ont réalisé la partie contemporaine de la boutique en béton ciré. Les ouvertures sont composées d'un herbier moderne où des plantes sont immortalisées dans la résine.


Comment avez-vous justement pensé votre magnifique espace au Bon Marché ?


Nous l’avons pensé comme un écrin unique pour nos accessoires. Nous voulions que cette boutique qui se situe à l’entrée du magasin, à l’angle de la rue du Bac et de la rue de Babylone, soit comme une « bulle Buly ». On y retrouve les éléments architecturaux caractéristiques de notre univers comme le bois ou le côté apothicaire mais dans un espace pensé exclusivement pour Le Bon Marché.

Pouvez-vous nous décrire le service de personnalisation que vous proposez au Bon Marché ?


Nous proposons aux clients du Bon Marché de venir faire graver ou embosser un de nos produits avec l’inscription de leur choix. Nous avons aussi installé un comptoir de papier cadeau où il est possible de choisir le papier ou le ruban. Un atelier de calligraphie permet également de personnaliser les étiquettes pour rendre chaque paquet unique.


Parmi les produits Buly, quel serait selon vous le cadeau de Noël idéal ?


Victoire : C’est un choix difficile ! Je dirais l’Huile Antique qui est un de nos produits phares et qui sent extraordinairement bon. Cette Huile, inspirée des usages cosmétiques et médicinaux de la Grèce Antique, s’applique aussi bien sur la peau que les cheveux pour les nourrir en profondeur. Sinon je pense aussi au Baume des Muses pour les lèvres. Il est 100% naturel et regorge d’ingrédients hydratants comme la cire de riz, le beurre de karité, l’huile de ricin. Au Bon Marché nous vous offrons aussi la possibilité de le personnaliser en choisissant la couleur du Baume ou en embossant les initiales de l’heureux destinataire de ce présent.
Ramdane : Pour moi le cadeau idéal est notre « Atlas de la beauté au naturel » qui vient de sortir. C’est un très joli livre aux illustrations colorées qui peut être utile aux novices comme aux initiés, qui y trouveront des conseils essentiels et de nombreuses recettes ancestrales.


Avez-vous une adresse secrète Rive Gauche ?


Victoire : Mes enfants ont récemment découvert un magasin de cookies vegan rue du Bac, le Dodo Cookie Co. Les cookies sont absolument délicieux et servis par une charmante dame. Vous pouvez même repartir avec votre pâte à cookies, pour les préparer à la Maison.
Ramdane : Le nouveau restaurant italien de Pierre Gagnaire, rue du Bac également.


Victoire de Taillac dédicacera le 7 décembre de 15h à 17h son nouvel ouvrage « Atlas de la beauté au naturel ». Ce guide de beauté au quotidien est aussi un voyage à travers le monde pour découvrir l'histoire et les vertus de plus de 80 produits naturels. Le maître-calligraphe de l'Officine Universelle Buly réalisera sur place un ex-libris au nom de la personne à laquelle l'atlas se destine.