Rencontre : Affinités Project

Portrait | 29 avril 2019

"Affinités Project" est le manifeste créatif de Coco Brun & Aurélia Paoli, deux designers bien complices. Ces motifs dessinés à quatre mains sont déclinés dans une large sélection de matériaux décoratifs, carreaux de ciment, peinture, papier peint, vitrail numérique, coussins ou encore plaids et foulard. Rencontre avec Coco de Forget Me Not et Aurélia de Beauregard Studio lors de cette collaboration « à la française ».


Collection à retrouver au 2e étage du Bon Marché.

Coco, comment vous est venue l'idée de créer votre marque ?
J'ai commencé à faire de la direction artistique en Angleterre pour des créateurs et des illustrations pour des magazines. Quand j'ai lancé Forget Me Not, c'était juste une collection de foulards en soie.. Aujourd'hui, je travaille les imprimés sur tous supports aussi bien pour la mode, la beauté ou la maison. Je fais également des installations digitales et des vitrines, c'est devenu beaucoup plus large, même si les motifs restent à la base de mon travail.

Aurélia, qu'est-ce que le Studio Beauregard ?
Beauregard est un studio de création et une maison d’édition spécialisé dans l’ennoblissement des surfaces, de sol en mur.


Comment avez-vous été amenées à travailler ensemble et concilier vos créations au sein d'« Affinités Project » ?
Aurélia : J’avais envie de fleurs et Coco de géométrie ! Nous étions voisines et cette collection nous a paru évidente. L’idée de faire découvrir ce qu’est notre métier de désigner textile et surfaces au sein de cette collection éditée sur différents supports est une merveilleuse vitrine. Nous avons dessiné sur nos pages blanches pour y créer un univers commun.

Coco : Ce qu'il y a de génial quand on est indépendante, c'est de travailler avec des ami(e)s. Au fond, on n’est jamais seule. Aurelia et moi avions nos studios dans la même rue. Je rêvais de faire quelque chose pour l'intérieur et de travailler les motifs autrement. Quand Aurelia m'a dit on fait une collection, j'étais ravie. On a pu faire une collection en commun en éditant sur des supports qu'on connaissait toutes les deux et librement échanger sur ce qu'on voulait faire. On a travaillé à notre rythme et la collection évolue encore et on a d'autres projets !

Pouvez-vous nous parler de vos créations et décrire ce que vous faites ?

Coco : J'aime découvrir de nouveaux terrains, créer sur d'autres supports et matériaux pour développer davantage. C'est une vraie force dans les collaborations.


Aurélia : Chez Beauregard Studio comme chez Forget me not il y a une forte identité, un parti pris. Je crois que c’est une façon d’exister et de proposer autre chose. Des produits sans concession, où les motifs et couleurs sont rois.

Y a-t-il une pièce emblématique ?
Aurélia : Chez Beauregard je dirais le carreau de ciment « confettis » en terre mêlée. Et bientôt les chiliennes pour se prélasser au soleil.


Coco : Je citerais également volontiers les carreaux car c'était nouveau pour moi et j'étais tellement contente de les faire que je les ai mis dans ma propre salle de bain. J'étais donc la première cliente de la collection, ce qui ne fait qu'ajouter au privilège car c'est génial de pouvoir créer quelque chose pour soi.

Comment décririez-vous votre esthétique et d'où vous viennent vos inspirations ?
Coco : Mes inspirations viennent principalement de mes voyages, des motifs des arts et traditions populaires et bien sûr de la nature. J'ai un univers assez hybride et je me sers toujours de la géométrie pour structurer mes motifs.


Aurélia : Je travaille beaucoup sur la dualité; féminin / masculin, artisanat / industrie, passé / présent : j'aime la confrontation. Mes inspirations viennent aujourd’hui de mon expérience. J’ai la sensation d’avoir vieilli comme un bon vin. De m’être nourrie de toutes les expositions, les films, les musiques, les artistes que j’ai rencontrés...

Aperçu de la collection à retrouver au 2e étage du Bon Marché

Carreaux

Carnets

Coussins

Peinture et IE

Plaid

©Marion Kotlarski