MAISON MARGIELA X REEBOK

John Galliano, directeur artistique de la marque, utilise la grammaire consciente et la science d'aujourd'hui pour établir un dialogue entre la basket classique du studio américain de vêtements de sport et l'intemporelle chaussure à bout fendu issue de l'atelier français de haute couture.
Exemple typique de ses idées originales constamment exprimées au travers de la mode, Martin Margiela s'est fait remarquer pour sa collection printemps/été 1996, qui avait recours au principe du "trompe-l'œil" et de l'illusion d'optique. Ainsi, l'image de détails et de finitions, apposée sur des vêtements en étant dépourvus, permettait de tromper le regard et de faire croire que ces détails étaient bel et bien là.