Dimitri Weber : Goldfield & Banks

Portrait | 6 mai 2019

RENCONTRE AVEC LE CRÉATEUR DE GOLDFIELD&BANKS : DIMITRI WEBER

À l'occasion de l'exposition d'été « A bâbord toute ! », Le Bon Marché a rencontré Dimitri Weber, le créateur des parfums Goldfield&Banks, autour d'un déjeuner improvisé et ensoleillé. Tombé amoureux de l'Australie lors d'un voyage, il décide d'en révéler toute la beauté et la richesse en créant des sillages qui célèbrent les odeurs naturelles du pays : entre les eaux agitées, les mimosas qui peuplent les routes, le bois sauvage ou encore le vent chaud de fin de journée.


Cap sur le Pacifique !

Capturer l'essence de l'Australie dans des parfums

Pourquoi les parfums ?


Je souhaitais rendre hommage à mon pays d'adoption, l'Australie, et en capturer les senteurs exotiques.
Au-delà de la beauté des paysages, j'ai été très marqué par la richesse des odeurs et j'ai souhaité mettre à profit mon expérience dans le monde de la parfumerie afin de concevoir des parfums qui mixent les essences locales à un savoir-faire typiquement à la française.

Vos parfums « capturent l’essence de l’Australie ». Comment réussissez-vous ce procédé ?


L'Australie est un pays avancé en ce qui concerne le développement des matières premières pour la cosmétologie naturelle. En découvrant certaines de ces matières et essences je me suis rendu compte que beaucoup n'avaient presque jamais été utilisées dans la parfumerie moderne. Entre des fleurs rares comme le Boronia ou des racines : mes parfums renferment la nature même et un vrai lifestyle australien.


Ci-contre : White Sandalwood

J'ai souhaité rendre hommage à mon pays d'adoption, l'Australie, et en capturer les senteurs exotiques - Dimitri Weber

Pacific Ross Moss - Goldfield&Banks

Desert Rosewood - Goldfield&Banks

Blue Cypres - Goldfield&Banks

Des sillages uniques et modernes

« Southern Bloom », « Wood Infusion », « White Sandalwood », « Blue Cypress », « Pacific Ross Moss », « Desert Rosewood » : les noms de vos parfums donnent envie de voyage et d’évasion. Est-ce que chacun est attaché à un souvenir d’un moment, d’un paysage ou d’une sensation ?


Chaque parfum est le reflet d'une facette de l'Australie et de sa nature foisonnante. Ils transportent instantanément dans des régions lointaines, quelque part entre la mer et le désert. Les noms de mes parfums font référence aux innombrables couleurs du pays : des eaux turquoise, au sable rouge, en passant par le marron chaud des bois.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les fragrances utilisées dans vos parfums ?


J'aime particulièrement l’huile de buddha native du sud du pays, le santal australien de l’ouest ou le cyprès bleu du nord. J’aime explorer de nouvelles senteurs que l'on ne trouve qu'ici. Par exemple, l'Australie produit un bois de oud exceptionnel dans le Queensland, la partie plus tropicale du pays. Nous avons utilisé ce bois pour créer un sillage unique et très moderne avec « Wood Infusion ».

Les noms de mes parfums font référence aux innombrables couleurs du pays : des eaux turquoise, au sable rouge, en passant par le marron chaud des bois - Dimitri Weber

A bâbord toute ! jusqu'au 23 juin au Bon Marché

Jusqu'au 23 juin, Le Bon Marché accueille l’exposition «A bâbord toute !» avec de nombreux produits pour prendre le large.
Accepteriez-vous de répondre à un petit questionnaire qui sent bon les vacances?


Oui avec plaisir !


Méditerranée ou Mer Atlantique ? Le Pacifique évidemment ! (mais j’aime bien la Méditerranée aussi)
Vacances entre potes ou en famille ? Potes

Farniente sur la plage ou virée en bateau? Les deux… j’aime commencer la journée en bateau et terminer l’après-midi sur la plage
À l’ombre ou au soleil ? Au soleil !
Chapeau de paille ou casquette ? Chapeau de paille
Glace vanille ou chocolat ? Chocolat


Découvrez toutes les informations sur l'exposition « A bâbord toute ! »